Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Prochain concert de Deleyaman, un dimanche après-midi

Publié le par Isa

Le prochain concert du groupe cold wave/world music Deleyaman aura lieu dimanche 24 septembre à 18h30 au New Port (casino de Saint-Valery-en-Caux, 76).

Un concert attendu par les différents acteurs et invités de l'événement, puisqu'il se tiendra dans un contexte particulier : la venue de Fanny Ardant à la rencontre de son public.

Quelques explications s'imposent.

Fanny Ardant a en effet choisi deux morceaux du second album de Deleyaman pour la bande sonore du film qu'elle a réalisé "Le divan de Staline". Les artistes, ravis de cette collaboration, ont imaginé un événement unique pour marquer leur entente. Fanny Ardant a ainsi accepté de venir en Normandie répondre aux questions du public après les deux projections de son film. Deleyaman, présent bien entendu tout le week-end, clôturera les projections avec un concert offert au public.

Une belle occasion de venir découvrir ou redécouvrir ce groupe aux sonorités cosmopolites, dans l'ambiance propice des dimanches en fin d'après-midi. La promesse d'un concert intimiste, lors duquel on pourra se laisser transporter au rythme de la douceur des voix et du clavier, de l'exotisme de la flûte arménienne doudouk ou du bodhran, du côté électrique des guitares... Deleyaman manie avec habilité les possibilités musicales infinies, pour créer un moment hors du temps, provoquer chez son public toutes sortes d'émotions.

Infos pratiques :

Dimanche 24 septembre à 18h30

New Port, Casino de Saint-Valery-en-Caux

Concert gratuit

Plus d'infos sur les projections du film Le divan de Staline et la venue de Fanny Ardant dans un autre article ici.

www.deleyaman.com

Deleyaman en vidéo

Deleyaman en écoute

Partager cet article

Repost 0

Présentation de Mathilde Fanet une artiste photographe adorablement déjantée. Gros coup de cœur La Murmure

Publié le par Redge La Murmure * Le Blog des Murmurien(nes) *

Présentation d'une artiste qui avec son travail ne laisse pas indifférent !!!
 Mathilde Fanet avec ses mises en scènes photographiques est de ceux la.
Son univers que vous pouvez découvrir sur son site perso est bluffant . son auto dérision, son esthétisme, ses mises en scènes sont juste géniaux.

http://mathildefanet.wixsite.com/mathildefanet

 De plus étant elle même musicienne, c'est une très bonne photographe de live  que l'on peut apprécier par exemple sur le site d'UNIVIBES " Un groupe de reggae .


Bref une artiste complète venant du monde du théâtre ( Remarquée sur les planches dans des mises en scènes d'Alice Déhais pour ma part ;-) il y a un bout ... qui après avoir effectuée avec brio un Master aux beaux Arts ( DNSEP ) va intégrer la célèbre école de l'image et de la photographie Les Gobelins.

Une artiste attachante à suivre .
Gros coup de coeur La Murmure . Redge

UNIVIBES  Photographie Mathilde Fanet

UNIVIBES Photographie Mathilde Fanet

Partager cet article

Repost 0

RT @IsabelleFleury_: #Cinema #concert Week-end...

Publié le par La Murmure

Partager cet article

Repost 0

Projections et concert, à la rencontre de Fanny Ardant et de Deleyaman le temps d'un week-end

Publié le par Isa

"Le divan de Staline", un film de Fanny Ardant, est sorti le 11 janvier 2017. Deux titres de Deleyaman “Battlefield” et “Black Rainbow” issus de leur deuxième album intitulé Second, ont été choisi par l’actrice-réalisatrice pour la bande-son.
 
A l'occasion d'un week-end unique, Fanny Ardant et Deleyaman se réunissent pour vous proposer deux projections-rencontres et un concert.
 
 
 
 
20h30 : projection du film "Le divan de Staline", discussions avec Fanny Ardant et Deleyaman.
Réservations au 02 35 99 25 46. Entrée 5€.
 
16h : projection du film et discussion avec Fanny Ardant et Deleyaman. Entrée 5€.
18h30 : concert de Deleyaman (New Port, Casino de Saint-Valery-en-Caux).
Réservations au 02 35 57 84 10. Entrée libre pour le concert.
 
Evénement porté par par l'association IMACPC (Internationale de la musique, de l'art et de la culture Paluel, Conteville), en partenariat avec le Cinéma du Casino, le Newport, l'Hôtel du Casino, et la Commune de Paluel - Clos des Fées.
 
SYNOPSIS
STALINE (Gérard Depardieu) vient se reposer trois jours dans un château au milieu de la forêt. Il est accompagné de sa maîtresse de longue date, LIDIA (Emmanuelle Seigner).
Dans le bureau où il dort, il y a un divan qui ressemble à celui de Freud à Londres. Il propose à Lidia de jouer au jeu de la psychanalyse, la nuit.
Durant le jour, un jeune peintre, DANILOV (Paul Hamy) attend d’être reçu par Staline pour lui présenter le monument d’éternité qu’il a conçu à sa gloire.
Un rapport trouble, dangereux et pervers se lie entre les trois. L’enjeu est de survivre à la peur et à la trahison.
 
Durée : 92 min
Distribution Alfama Films
 

Rock indé - Cold wave / Dark wave - Musique du monde

Vidéo live au Clos des fées - Commune de Paluel
Vidéo live au Clos des fées - Commune de Paluel
Deleyaman a été fondé en 2000 par Aret Madilian, musicien américain d’origine greco-arménienne installé en Normandie, Béatrice Valantin, la française qui est la voix féminine du groupe et Gerard Madilian le français d’origine arménienne au doudouk. En Octobre 2016, Regis Broussin aka Redge, a rejoint le groupe sur scene à la guitare et au bodhran.
 
Ils sont le premier groupe de musique alternative à avoir inclu un joueur de doudouk sur scène et dans leurs compositions (un instrument à vent ancien, vieux de 3000 ans).
 
Deleyaman est un groupe inclassable dont le son dépasse les genres habituels. Leur musique a été décrite comme éthérée, universelle et onirique.
Elle est sans doute un peu tout cela, mais pas tout à fait.
 
Leur son est unique, leurs influences sont multiples. Le groupe refuse la catégorisation de leur musique en un genre et ne s’intéresse aucunement aux tendances de l’industrie musicale. Ils suivent leur propre chemin hors des sentiers battus.
 
Leur nouvel et septième album, The lover, The stars & The citadel a été enregistré en Normandie auquel participe l'ami du groupe, Brendan Perry (Dead Can Dance) sur deux titres, Escape et Autumn Sun.
 
L'album est sorti le 18 Novembre 2016 chez Sonic Rendezvous en Europe et chez Cobraside aux Etats-Unis. Une version limité vinyle de l’album est sorti en avril 2017.
 
Toujours en 2016, Deleyaman a participé à l’album XX du groupe psychédélique-oriental BaBa ZuLa sorti chez Glitterbeat records, avec une version d’un ancien titre de BaBa ZuLa “Bir sana bir de bana” chanté par Beatrice et Aret.
 
Deleyaman sera en tournée en Europe en automne/hiver 2017 et aux Etats-Unis en 2018.
 
"D’abord axées sur la composition musicale, paysages sonores plutôt abstraits, les créations de Deleyaman laissent désormais plus de place aux textes, plus de guitares, ce qui confère un nouveau relief aux chansons. Nous renvoyant sans cesse vers une introspection, Deleyaman questionne nos propres
doutes et préoccupations. Avec la « lenteur des choses profondes » et une touche de dénonciation, dans un monde où on ne prend plus le temps..."
 
Béatrice Valantin - chant, clavier
Aret Madilian - chant, guitare, basse, clavier, percussions
Gérard Madilian - doudouk, shêvi
Régis Broussin - guitare, bodhran
 

Publié dans Concert, Musique, Normandie

Partager cet article

Repost 0

Amour, balades et électro ce week-end à la plage...

Publié le par Isa

"Depuis 2012, le festival Cabourg, Mon Amour investit la station balnéaire normande pour 3 jours de musique sur la plage. L’occasion d’une escapade entre amis ou en famille dans un cadre idyllique pour découvrir une programmation éclectique et internationale.

Le festival est devenu un évènement incontournable de l'été en Normandie, qui séduit autant les fins connaisseurs que les curieux, les petits comme les grands. Festival à taille humaine, Cabourg, Mon Amour a su charmer le public par ses deux scènes sur la grande plage de sable fin où l’on peut danser et admirer le coucher du soleil pendant les concerts..."

http://cabourgmonamour.fr/#h

 

Partager cet article

Repost 0

Deleyaman, découverte musicale, groupe Américain / Français, musique du monde, rock indé, cold wave -

Publié le par Redge La Murmure * Le Blog des Murmurien(nes) *

 

 

Deleyaman, découverte musicale, groupe Américain / Français, musique du monde, rock indé, cold wave - 
Métissé de cultures diverses ; arméniennes, françaises, américaines, Deleyaman est héritier de la musique des achoughs (troubadour d'orient anatolien-arménien) et des influences coldwave. Les instruments électroniques et traditionnels, les textes en anglais, français, arménien, turque s'entremêlent. Deleyaman. c'est de la création originale, issue d'un faisceau d'étoiles et de lunes entre Constantinople, Los Angeles et Paris.

(*) 7eme album, sortie février 2017
Le groupe : 
Béatrice Valantin > chant, clavier 
Aret Madilian > chant, guitare, basse, clavier, percussions 
Gérard Madilian > doudouk, shêvi 
Régis Broussin > guitare, bodhran

 

DELEYAMAN  EN CONCERT Samedi 22 Juillet, 20h30
Chapelle Notre Dame des Autels, Hautot l' Auvray 
1ère partie Paulette Wright & Jordane Saunal
Entrée libre sur réservation !!!
Réservation / information :06 14 82 21 39 www.deleyaman.com

 

Booking (programmation) France : La Fée Sonore; Isabelle Fleury : isabelle.fleury @ lafeesonore.fr


Ce que le public en pense après le concert du 25/03/2017
" Un grand merci à vous quatre pour votre magnifique prestation à Paluel " Au Clos des fées " Très riche en couleur, une scène magnifiquement éclairée, mais surtout vous savez faire ressortir en nous au travers de votre musique, de multiples émotions, toutes positives!.... Vos recherches dans les sons tous si bien harmonisés qu'ils vous porte, vous transporte, comme sur un long fleuve tranquille!.....Bravo à vous tous !.Nicole - C "


" Ouah quelle claque que ce concert !!!
vous m'avez fait voyager dans bien des lieux et dans la temporalité aussi (il y aurait tellement de références qu'à ce niveau ce n'en est plus, j'évoquerai plutôt une sorte de "fusion universelle"). Un voyage introspectif également. Enfin bref, j'ai été remué (jusqu'à ne pas être loin de verser ma petite larme sur quelques morceaux). Puissant. les mots me manquent encore... et il y aurait encore tellement à dire jusque dans des détails (ce moment où ton utilisation du bodhran, un peu comme si tu grattais une allumette avec le petit coup sur son dessus, est "percutant", on sentait particulièrement que tu nous parlais, voire nous provoquais - pas évident de s'exprimer sur tous ces sentiments et émotions - , c'était très communicatif).
Je vous verrai bien aussi dans une séquence d'un film de Wim Wenders (puis j'ai pensé ensuite aussi à David Lynch) 
donc merci d'abord à tous les quatre, et aussi au reste de l'équipe qui a dû faire un sacré travail pour arriver à restituer cette qualité de son et d'ambiance dans une salle polyvalente.
à bientôt pour un prochain concert au moins (ça va être chaud pour vous voir aux E-U par contre ! , reste l'Europe),
bonne journée,
ben


Deleyaman vient de filmer deux concerts live qui ont eu lieu Samedi 25 et Dimanche 26 Mars dans la salle Georges Braque au Clos des Fées pour une sortie DVD prévue pour la fin de l'année sur le label TTO Records.


Deleyaman vient de sortir son septième album intitulé The lover, The stars & The citadel avec la participation de Brendan Perry (Dead Can Dance) aux deux titres de l'album.

Le groupe est aussi content d'annoncer que deux titres de leur deuxième album "Second" font partie de la bande son du nouveau film réalisé par Fanny Ardant "Le Divan de Staline" avec Gérard Depardieu et Emmanuelle Seigner.
 

 

Deleyaman, découverte musicale, groupe Américain / Français, musique du monde, rock indé, cold wave -
Deleyaman, découverte musicale, groupe Américain / Français, musique du monde, rock indé, cold wave -

Partager cet article

Repost 0

Clare Louise / folk éthéré, rêveur et envoutant / Brussels, Belgium / Gros coup de cœur La Murmure

Publié le par Redge La Murmure * Le Blog des Murmurien(nes) *

Présentée par une amie vivant à Bruxelle, Clare Louise chanteuse folk originaire de Normandie et vivant dans la capitale Belge m'a envoutée avec le titre La Vase.
Gros coup de coeur La Murmure. Redge

Clare Louise sort son vinyle «Silence / La Vase» venant de paraître, ainsi qu’un nouveau répertoire en français dans le texte, dans une nouvelle formule quatuor avec choeurs et guitare/basse.

C’est dans les pubs bretons puis irlandais que Clare Louise élève la voix et se fait entendre pour les premières fois. Un répertoire délicat se dessine sur les cordes de sa guitare folk. Héritière de Sibylle Baier, Joni Mitchell, Vashti Bunyan ou Karen Dalton, la jeune femme embrasse des mélodies aux charmes éternels.

Le hasard des rencontres amène ensuite Clare Louise sur le pavé bruxellois où elle signe son premier album («Castles in the Air» 2011). L’effort se poursuit en 2014 avec «Balloons», disque millimétré et ultra sophistiqué réalisé avec ses compagnons de musique bruxellois. Puis un besoin d’ailleurs et de nouveaux moyens d’explorer ses émotions se profilent à l’horizon.

Par voies naturelles, sans artifice ni préméditation, la langue française se révèle au cœur d’une ritournelle inespérée. «Silence» est de ces morceaux qui laissent sans voix, béat. Aux confins du folklore anglo-saxon et d’un futur francophile à fredonner au présent, Clare Louise s’exhibe telle qu’elle est.

Avec «La Vase», la démarche se précise. Loin des processus collectifs d’autrefois, le chant s’aventure en solitaire pour emporter quelques mélopées éthérées au large des sentiments. Mises en son par l’ami Laurent Delforge, alias Squeaky Lobster, ces deux chansons se glissent aujourd’hui sous les contours d’une pochette esquissée par l’artiste Cécile Barraud de Lagerie.

Objet soigné avec passion et détermination, le premier 45 tours de Clare Louise inscrit ses microsillons dans une manœuvre intuitive, totalement désintéressée. Suite logique d’un véritable parcours initiatique, ce disque marque une émancipation, un nouveau départ.

 

Certains artistes donnent l’envie de les suivre dès l’instant où on les croise. Car on devine que ce sont eux qui, bientôt, nous accompagneront. En ce sens, les chansons de Clare Louise sont

d’authentiques « ballades ». Mais son folk éthéré, rêveur et envoutant sait pourtant s’écarter des sentiers battus pour arpenter les voi(es/x) aériennes. On a pu entendre, en effet, le timbre si singulier de cette jeune bruxelloise d’adoption virevolter, avec une aisance égale, sur les six cordes de sa seule guitare (Bare Tales, EP solo sorti en 2012) ou au fil d’arabesques musicales orchestrées par ses compagnons de toujours : le guitariste Cédric Van Caillie et la violoncelliste Charlotte Danhier, récemment rejoints par le batteur Franck Baya. C’est avec leur aide que furent ainsi tracés, en 2011, les plans de Castles in the air. Un premier opus remarqué, à propos duquel on mentionna les noms de Karen Dalton et d’Alela Diane. Balloons marque le retour attendu de cette formation en quatuor.

Des « châteaux dans le ciel » assurément, mais d’une architecture ingénieuse et simple, propre aux cabanes d’enfants où se nichent les contes, tels sont encore ces « ballons » dont nous parle Clare Louise dans ce nouvel album. Malgré des arrangements plus étoffés, aux sonorités parfois matinées d’électroniques, ces compositions se présentent comme autant de bulles d’hélium multicolores autour desquelles Boris Gronemberger (V.O., Girls in Hawaii) insuffla des dynamiques, des ambiances : une atmosphère leur permettant, plus légères que l’air, de prendre leur envol. “I’ll have to learn this new geometry” chante Clare Louise sur I don’t know this place, ou comment tracer de nouvelles lignes pour mettre en perspective l’espace qui s’ouvre alors. 

De ces lignes mélodiques, ses fidèles acolytes en ont à nouveau dessiné quelques-unes, puis les ont entremêlées au songwriting solitaire de la demoiselle. Si, pour cet album, l’entourage de Clare Louise est bel et bien à géométrie variable (on y croise, au gré des morceaux, le violon de Jean-François Durdu ainsi que les cuivres de Jean-Paul Estiévenart et de Jean-Pol Danhier), celle-ci procède encore et toujours d’un cercle élargi. C’est en effet dans le huis clos d’une maison-studio, au beau milieu du parc de Woluwé, que Balloons, en deux semaines de travail collectif et de vie en commun, fut enregistré et mixé par Géraldine Capart (Miossec, Nosfell et Dominique A).

Balloons est à la fois léger et mélancolique. Il aborde la thématique de la séparation avec ce renoncement résolu qui anime l’enfant desserrant lentement les doigts, afin de sentir le plus longtemps possible la cordelette glisser sur sa paume. Un sentiment de lâcher-prise qui n’est pas un abandon : on ne peut retenir certaines choses indéfiniment, il faut parfois accepter de les laisser s’échapper. Et l’éloignement nous délivre alors une dernière fois leur beauté. En cela, « hélium » descend assurément du grec Helios (le soleil) avant d’y retourner. “I touch the sun, I hit the ground, I touch the sun”. Both Moods : lorsque le cœur balance, le corps est bercé par le doute. Tempête sous un crâne qui fait danser les ballons avec des spectres. Alors, ne sachant plus dormir de ce sommeil non partagé où l’on ne reconnaît plus ses rêves, Clare Louise se construit une cabane sous les draps, pour être ici et quand même ailleurs.

Where I come from ? Somewhere else. Plusieurs chansons remémorent ces lieux qui nous habitent dès lors qu’on ne les habite plus. Et les ballons, lâchés au gré du vent, sont comme des messagers dont on espère qu’ils sauront en retrouver l’« impossible route » ; que de là-bas, peut-être, quelqu’un nous réponde. C’est ce qui résonne en nous lorsque s’élève la voix de Clare Louise : l’appel du Sweet blue. Ce point de fuite qui, pourtant, ne ramène qu’à soi.

Partager cet article

Repost 0

Ara Duzian - EP : Just Think...Énorme coup de cœur du mois ou de l'année. Redge

Publié le par Redge La Murmure * Le Blog des Murmurien(nes) *

Ara Duzian - Just Think 
Voila mon juste énorme coup de cœur du mois ou de l'année pour cet artiste et son nouveau Ep " Just Think ".
Amoureux du son folk à la Simon & Garfunkel ou Neil Young ou Leonard Cohen procurez vous ce disque . la voix de Ara est magique et ses compositions magnifiques . 12 titres pour 12 moments de pur bonheur et j'en reviens pas d'entendre une voix comme la sienne . En live c'est captivant beau et émouvant bref j'adore et vous le recommande plus que chaleureusement.
Gros coup de cœur La Murmure.

Aria Duzian cet artiste magnifique sera en concert gratuit ce soir ( le 29/06/2017/ 19h30 / 22 h 30 à la taverne du musée ( ex Boucane ) à Fécamp.
Je ne peux que vous suggérez de venir le découvrir .
Gros gros coup de cœur La Murmure. Redge

Partager cet article

Repost 0

Festival TROPICALIZE #4 - Le 29 Juillet au Fidelaire (27)

Publié le par Redge La Murmure * Le Blog des Murmurien(nes) *

Tropicalize Festival #4

En partenariat avec La Murmure

Le 29 Juillet au Fidelaire 

Festival de Musique initié par Soul Of Freedom pour assurer la construction de l'orphelinat Mother Charity et soutenir le tissu associatif local. 

Cette année formule ONE DAY en vous proposant une journée entière avec une clôture des festivités à 4h du matin

Concert // Street & Graffiti // Ateliers // Village associatif et artisanal // Structure et parc pour enfant // Voyages Culinaires

Programmation : 

Neg' Marrons // DRAGON DAVY // DEF // Green Street// OUZIN & FADY MELO // IRIE SOUND // 220 sound system // The Mockers // Amfoly // Les Ptits Jésus Voyageurs // & Guest 
Artiste en Peinture : Swed Oner


✪ Concerts
✪ Espace Tentes & Parking
✪ Village Associatif & Artisanal 
✪ Espace Chill Out 
✪ Consommation de repas d’ici et d’ailleurs
✪ Espace Street art & Graffiti & Peintures
✪ Consommation de bière locale 
✪ Expositions photos & Peintures
✪ Espace bien être
✪ Espace enfant avec Structures et Jeux
✪ Spectacles



Smile, Culture & Solidarity

Infos Pratiques 

En prévente
12€ la journée 


Sur Place 
15€ la journée


Comment venir : 

Covoiturage : blablacar.fr 
Bus Région : Ligne ‘L’Aigle-Evreux’
Train : Gare de Conches / Evreux / Bernay / Verneuil sur avre


Lien Tropicalize Festival : https://www.facebook.com/TropicalizeFestival?fref=ts

Lien SOUL OF FREEDOM : https://www.facebook.com/pages/Soul-of-Freedom/542111352561373?fref=ts
 

Mail : souloffreedom.association@gmail.com

Event : https://www.facebook.com/events/129151934328613/?acontext=%7B%22action_history%22%3A%22[%7B%5C%22sur...

 

Partager cet article

Repost 0

Ecretteville, le Festival mélange les styles

Publié le par Redge La Murmure * Le Blog des Murmurien(nes) *

The Perkins - Festival d'Ecretteville 2016La programmation est de plus en plus variée à Ecretteville. Pour sa 6ème édition, le Festival propose un joli mélange des genres, avec de la world, du rock toujours, de la chanson, de l'électro...De quoi divertir les quelques 1000 personnes qui se regroupent chaque année sur le stade municipal du village, prêté pour l'occasion. Les organisateurs aiment la musique, certes, mais tentent aussi de réunir toutes les conditions pour passer un bon moment entre amis ou en famille : restauration et buvette, espace détente avec mobilier "fait maison", jeux d'extérieurs en bois, maquillage, tombola, initiation au cirque...Espérons du beau temps, d'autant plus que le dernier concert de la grande scène promet d'être... "enflammant" !

Festival d'Ecretteville-les-Baons, samedi 24 juin

Ecretteville-les-Baons (76), stade municipal, 18h30, 3€, gratuit moins de 12 ans

  • Marita (chanson accordéon, Rouen)
  • The Bandersnatch (hard rock, Yvetot)
  • Othello Fred Group (urban folk, Le Havre)
  • Motema (world music, Rouen)
  • Les Enfants Rouges (chanson, Le Havre)
  • Hot Slap (rockabilly, Rouen)
  • Bamboo for Chopsticks (électro rock, Le Havre)
  • The Goggs (rock cuivré, Caen)
  • Trits (punk garage, Yvetot)

Teaser présentation de la programmation 2017

After movie 2016

Pour en savoir plus : www.lestroubadoursalarue.fr

Facebook : Les Troubadours à la Rue

 

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>