106 expérience 8

Publié le par Patrice Vibert

 

  Grâce au 106, les groupes normands peuvent présenter leur univers musical dans une salle de concert qui gagne peu à peu ses lettres de noblesse. Le 18 octobre, pour la 8ème édition de ce 106 Expérience, les SECOND FLOOR ORCHESTRA, GUNA et ROSAPARKS ont brillamment relevé ce défi tout en présentant trois styles de rock très différents.

 

Avec leurs six membres, les SECOND FLOOR ORCHESTRA se remarquent immédiatement par une véritable présence scénique. Le groupe idéal pour commencer avec ses airs jazzy. Certains morceaux sont proches des Doors ( comme « Out of my window ») par leur rythme et l'utilisation du clavier, d'autres plus country . La salle est conquise par des morceaux aussi dansants que « There is not hurry » et « Lemon tea ». En un peu plus d'une demi-heure de set, les SECOND FLOOR ORCHESTRA ont réveillé et redonné le sourire à tous ceux qui étaient venus les écouter en cette fin d'après-midi d'automne.

IMG_0786sig.jpg

 

  Guna poursuit cette soirée par un rock énergique et une atmosphère plus sombre. Un trio dont le professionnalisme est indéniable. Chaque riff est contrôlé et accompagné de la voix de Florian, une voix capable sans doute capable de remplir les plus grandes salles par son timbre si reconnaissable, Un power rock sans concession dont l'influence métal est indéniable.

 

IMG_0910sig.jpg

 

  Les Rosaparks nous présentent alors pour clore ce parcours un univers peut-être moins physique mais plus dansant, plus pop. Après un début quasi mystique, mis en valeur par les éclairages du 106 toujours aussi importants pour l'atmosphère de chaque concert, les Rosaparks vont clore cette huitième édition du 106 expérience par une pop rock efficace. Certains titres comme « Denied » restent en mémoire en mettant en valeur la voix envoûtante du chanteur grâce à leur rythmique.

IMG_0995sig.jpg

Commenter cet article