Une grande soirée pop orchestrée par SARAH W. PAPSUN et PONY PONY RUN RUN

Publié le par Patrice Vibert

 

Samedi 07 Avril, le 106 de Rouen accueillait de quoi satisfaire la demande du public relativement jeune venu pour ce concert. Deux ans après sa venue au 106 pour son premier album, le groupe PONY PONY RUN RUN revient pour présenter son second album sorti le mois dernier. L'accueil que lui réserve le public n'a pas faibli entre les deux concerts et le souvenir du tube « HEY YOU » est encore dans toutes les mémoires. Mais PONY PONY RUN RUN ne fut assurément pas la seule vedette de la soirée. La première partie SARAH W. PAPSUN a du relever le défi de toute première partie : servir d'attente à un public venu acclamer son groupe fétiche.

 

Mais les fans de PONY PONY RUN RUN furent tout de suite conquis. Ce jeune groupe français su capter toute l'énergie IMG_9706sig.JPGde la salle par son jeu de scène endiablé, les musiciens se jetant même dans la foule avec leur instrument. Inconnu en début de concert, il joue quasiment à jeu égal avec le groupe phare de la soirée dans l'esprit des spectateurs. Leur set sans aucune pause entre les morceaux est une longue respiration, ou plutôt une longue vibration qui transforme tout de suite Le 106 en piste de danse. Avec certains morceaux plus connus comme le très électro-pop « Pay Try » et le post-rock « Bye Bye Teacher », les six membres de SARAH W. PAPSUN montrent toute la richesse de leur musique à la fois exigeante et jouissive.

« Drugstore Montmartre » et son rythme effréné et le sombre « Kids of Guerilla » conclurent le set en remportant définitivement le public. Tous ceux qui s'amassaient autour du groupe à la sortie du concert pour avoir leurs EP et continuer chez eux cette découverte attendront sans doute avec impatience le retour des SARAH W. PAPSUN à Rouen lors de la sortie de leur album.

 

 


 

 

IMG_9925sig.JPGAprès cette première partie, les PONY PONY RUN RUN trouvèrent une salle à peine calmée par l'entr'acte. Alternant des titres de leur deux albums, le groupe crée une véritable fusion avec son public et des titres comme « Just a song » et « Sorry » symbolisent à merveille leur électro-pop dansante capable de mettre la foule en transe et le son un peu plus rock du premier album sera lissé dans la veine pleinement électro du second. Malgré un set où chaque morceau est l'occasion de reconnaître une sonorité bien à eux avec un clavier et une basse toujours en dialogue, les PONY PONY RUN RUN sont bien conscients d'être prisonniers de leur tube « Hey You ». Placé en avant-dernier titre après un doux « We never try to recall », ce morceau sera le sommet de la soirée et fera exploser toute l'ardeur du public.

 


 

 

Une grande découverte et un groupe au son maintenant familier, deux ingrédients essentiels qui font de ce concert un cocktail de qualité.

 

photos de SARAH W. PAPSUN

 

photos de PONY PONY RUN RUN

Commenter cet article