CIVIL CIVIC au Shari Vari le 06 Novembre: à la découverte de Rules

Publié le par Patrice Vibert

310393846-1.jpg

 

Aller en concert un dimanche soir n'est pas chose habituelle. Mais, il était tentant d'aller voir ce groupe dont la renommée ne cesse de croître sur le net et qui venait de sortir son premier album Rules. Avec ce groupe atypique, composé d'un guitariste-clavieriste, d'un bassiste-clavieriste, et d'une boîte à rythme, donc purement instrumental, Aaron Cupples et Ben Green font converger des sonorités électros avec un son post-punk.

IMG_1685sig.jpg

Cette révélation musicale explique que le Shari Vari fasse rapidement salle comble. Tous attendaient un événement musical, et personne n'a été déçu, les connaisseurs de l'album ou les simples curieux. Malgré quelques soucis techniques au niveau du son, Aaron et Ben ont recréé devant nous un rythme à la fois dansant et intense. La salle a été conquise par la rigueur et la bonne humeur de ce groupe cosmopolite ( puisque s'étant rencontré en Australie, les deux membres du groupes vivent l'un à Barcelone, l'autre à Londres) et l'accueil fait à des titres comme « Less Unless » indique que les mélodies du groupe étaient déjà retenues.

IMG_1706sig.jpg

L'album Rules sorti tout récemment fait le pari risqué de réunir deux univers musicaux l'électro et le post-punk. Car, dès la première écoute de l'album, on se rend compte que nous ne sommes pas devant de l'électro-rock habituel. La règle est simple, créer une alchimie entre ces deux univers. « Run Overdrive », « Street Trap » et « Mayfield » parcours le parcours le post-punk alors que « Grey Nurse » et « Slack Year » décline un univers beaucoup plus électro. Des titres comme « It's krill » vont même jusqu'à flirter avec le rock'n roll.

Mais le summum de l'album est atteint quand l'alchimie se réalise, même si elle n'est jamais loin dans chacun de ces dix morceaux, et là se sont deux joyaux comme « Airspray », qui ouvre l'album, et bien sûr « Less Unless » qui s'offrent à nous.

IMG_1733sig.jpg

suite des photos ici : link

youtube de Civil Civic: link

Commenter cet article