106 expérience 11: le déchaînement du Rock !

Publié le par Patrice Vibert

 

Ce mardi 17 janvier, Le 106 offrait aux spectateurs une nouvelle livraison de groupes locaux: THE SHEEP SHAGGERS, MICK HYPNOTIK SENSATION, et GRAND SQUARE DANCE.

 

IMG_4675sig.jpgLe groupe rouennais THE SHEEP SHAGGERS inaugure cette soirée hivernale. Ce jeune groupe n'en est pas à son premier coup d'essai dans la région et revendique un rock sans concession. Un univers peuplé des multiples routes du rock, du rock'n roll de « Guest  list » au rythm'n blues de « Gold rush », qui montre toutes les facettes de ce trio. Telle celle d'un chanteur de blues aguerri, la voix grave de Tristan Aubin remplit le Club 106 d'une assurance remarquable.

 

 

 

 

 

IMG 4727sigAvec MICK HYPNOTIK SENSATION du label POSTGHOST RECORDINGS, nous entrons dans une atmosphère plus pesante avec un rock stoner flirtant aussi avec le grunge. Ce trio basse, guitare, batterie présente ici "Trusted Failure", son deuxième album, et ne laisse aucun répit aux personnes présentes au concert. « Mollah cries » tel un ressassement sans fin martèle son rythme au plus profond des corps ( hypnotisme qui revient dans « world has shutter hands ») alors que « Raised by the shadows » revient vers le rivage du grunge avec une voix proche de Kurt Coben et un jeu bestial du batteur.

 

 

 

 

IMG_4793sig.jpgTroisième groupe rouennais, GRAND SQUARE DANCE n'est pas en reste. Avec un son résolument heavy depuis leur deuxième opus, ce groupe libère la tension créée par le précédent groupe pour laisser place à des rythmes plus dansants menés par la voix soul de la chanteuse ( par exemple dans le titre « Twenty four hours »). Le titre « Alive and breahting » n'a évidemment laissé aucun spectateur indifférent. Portant sa harpe contre elle, et ne faisant plus qu'un avec son instrument, la chanteuse donne ici une démonstration de la puissance de sa voix par le contraste avec la douceur du son émanant des cordes.

 

Par ce 106 expérience de grande qualité, sans doute un des meilleurs, Le 106 nous montre à nouveau toute la diversité des groupes de la région.

 

Commenter cet article