Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

I'm from Barcelona: Forever Today ( Mars 2011 – 10 titres) Emi Music Sweden

Publié le par redgelamurmure

I'm from Barcelona: Forever Today ( Mars 2011 – 10 titres) Emi Music Sweden

http://a2.l3-images.myspacecdn.com/images02/114/b1f1df4ee37342cda9f70cab0ca9918b/l.jpg

 

I'm from Barcelona: Forever Today ( Mars 2011 – 10 titres) Emi Music Sweden Certains groupes suscitent la curiosité. C'est le cas de I'm from Barcelona à la fois par sa composition, puisque c'est avant tout un collectif de 29 membres, et par son son nom qui nous fait tout de suite penser à l'Espagne en étant pourtant un groupe bien suédois. Ce collectif créé en 2005 par Emmanuel Lundgren nous revient avec son troisième album. Après avoir lancé l'année dernière 27 chansons ( sous le titre 27 songs) directement sur son site internet, nous retrouvons sa pop ensoleillée comme le pays catalan dont il se réclame. Comme pour les deux précédents albums, il développe un style communautaire qui évite une certaine monotonie. Comme Arcade Fire ou les Local Natives, le groupe prime sur les individualités et il n'y a pas de compositeurs, de chanteurs attitrés. Du clavier électronique au banjo, le groupe réussit avec les instruments les plus bigarrés à créer une mélodie toujours enjouée, signe du plaisir que prennent tous les membres du groupe à être ensemble. Cet album signe sans conteste la maturité du groupe. Non seulement par sa cohésion, mais aussi grâce à des mélodies autant dansantes que plus reposantes mais que nous continuerons à chantonner. L'enchaînement des chansons a aussi son rythme propre qui nous permet de visiter l'univers musical du groupe. Les quatre premières chansons nous font monter vers les secrets festifs du groupe. En passant du dansant Get in line à la chorale de Battleships qui incarne peut-être le summum de cet esprit communautaire jusqu'à Always Spring dont la mélodie, véritablement printanière, résonnera longtemps temps dans nos esprits, c'est à un feu d'artifice sonore qui convie I'm from Barcelona. Après cette montée, l'album continue vers des titres plus doux. Cette partie de l'album n'égale pas la première moitié car les quatre titres qui mettent l'esprit communautaire sont assez proches les uns des autres. Mais ils entourent une chanson au sonorité électro à retenir, skipping a beat, qui rappelle le meilleur de Vampire Weekend. Les paroles témoignent de l'humour du groupe puisqu'il y ait justement question de rythme. Pourquoi parler d'autres choses dans une chanson basée sur le rythme électro ? Même si le groupe ne se prend pas vraiment au sérieux dans ses paroles, certaines chansons comme Come on s'approche d'un aspect plus social et ironise sur nos retraites à 65 ans sans dramaturgie. Le titre final, Forever today, conclut en beauté l'album. La mélodie qui reprend le rythme d'une ballade sonne comme un au revoir, un revoir qui prend un ton mélancolique dans les paroles: ​We didn't do all the do's ​I guess we did all the don'ts ​We're gonna miss this place ​We're gonna miss this place Mais ce vague à l'âme est de courte durée est laisse place à une fin en forme de mot d'ordre de liberté. Cet impératif n'est rien d'autre que celui qui s'est donné ce groupe. Sans être vraiment innovant, I'm from Barcelona se donne le droit ultime à la liberté et au plaisir et c'est ce bonheur sans cesse renouvelé d'être ensemble que ses membres nous transmettent par leurs chansons. Patrice VIBERT

Partager cet article

Repost 0