Découverte : K0- Une bricoleuse de chansons amoureuse des mots

Publié le par Redge La Murmure * Le Blog des Murmurien(nes) *

K0
K0

Chanson, pop-folk, alternatif.

Un nom de quark étrange à prononcer «K-zéro-barre» pour une bricoleuse de chansons amoureuse des mots qui a beaucoup de projets

Un nom de quark étrange à prononcer «K-zéro-barre». Après avoir longuement mûri son pseudonyme, K0- choisit le confort d’un anonymat ésotérique aux consonances quantiques. Les herméneutes trouveront plus d’indices ici : https://en.wikipedia.org/wiki/Kaon .

Elle est belle, frêle et souriante. Un véritable petit génie qui aime jouer avec les mots et les maux ! son premier titre " Les Yeux de Fabien (démo) " est un véritable petit bijou que je vous invites à découvrir ici : https://soundcloud.com/k-zero-barre/k0-sylence-les-yeux-de-fabien-demo

Une artiste à suivre de très prêt. Gros coup de cœur de Redge La Murmure

Le nez dans Baudelaire, (Picsou Mag) Michaux et Valéry, l’esprit tiraillé entre Pascal et Aristote, les oreilles baignées de baroque et de celtique, de vieux rock et de punk comme de britpop ou de chants de Taizé, K0- veut chanter les « intermittences du cœur » quand « la clepsydre se vide », la collision aléatoire des êtres, cette grande énigme qu’est l’âge adulte et surtout, le ravissement involontaire des sens et de la mémoire. Les hommes, comme l’eau informe et multiforme, sont les enchanteurs de sa vie – du moins ceux qui la font chanter (et déchanter). Mais au-dessus d’eux, plus fascinant encore, plane un mystère sans cesse renouvelé : celui de la permanence et du changement.

Et pour ce qui est de la musique... elle bricole. C’est au détour d’une lecture ou d’une insomnie qu’elle élabore ses textes, dont elle discute ensuite en tête à tête avec son PC autour d'un petit café. Mais la polyphonie solitaire et des vers trop nus ne remplissent pas un espace. En 2016, K0 rencontre un arrangeur et multi-instrumentiste de génie qui lui promet la lune et lui offrira finalement la liberté, ce qui est mieux encore. De la friction passagère de leurs mondes tangents est née la démo « Sylence », mélancolique et souriante à la fois, présentée en concert le 30 juillet dernier. Désormais, seule ou accompagnée, particule élémentaire moins désabusée qu’un héros houellebecquien, K0- est déterminée à faire résonner les vibrations de son mouvement brownien.

Publié dans Coup de Coeur

Commenter cet article